Billet d’humeur d’avril

Coucou à tous et toutes

Cela fait déjà 5 ans que j’habite dans ce beau pays qu’est le Brésil. Nous avons eu la chance de faire de belles amitiés avec des brésiliens. Je voulais partager avec vous l’aventure d’une invitation chez des brésiliens ! Jamais ô grand jamais je me permettrai de juger ce qui est mieux ou moins bien par rapport à nos codes européens, c’est juste drôle de voir les différences par rapport à nos codes européens !

Tout d’abord, l’invitation : il y a fort à parier qu’elle arrive par whatsapp et ce, 2 jours maxi avant la date prévue. Il y a peu de chance que l’heure soit précisée puisque le principe est que vous arrivez quand vous voulez !
– « Chéri, on est attendu à quelle heure ? «
– « Euh ben…j’sais pas, c’est un churrasco »
– « Super… mais ça ne nous dit pas à quelle heure !!! »

Après un long débat, nous sommes arrivés vers 13h, ni trop tôt ni trop tard pour un dimanche midi… Nous étions évidemment les premiers et nos hôtes pas prêts !

Image invitation churrasco

Nous avons pris conscience que nous sommes complètement formatés sur le système apéro-entrée-plat-dessert, le tout assis sans bouger et autour d’une table joliment dressée, un petit café et par politesse on remercie et on part à une heure décente. Ici c’est juste pas du tout comme ça. Tout ce qui est à manger est sur la table, le barbecue tournera non stop tout l’après-midi et vous ne partirez que quand il n’y a plus rien à manger et surtout plus rien à boire ! Certains arrivent à 15h, d’autres à 18h sans que cela pose problème aux hôtes. Certains ramènent un cousin avec son épouse, tudo bem, on se pousse !

J’allais oublier : l’élément indispensable pour un vrai churrasco brésilien : la musique !

Cela veut dire que si vous invitez des amis brésiliens, ça ne sert à rien de leur donner une heure d’arrivée. Remplissez votre frigo de glaçons et de bière, un peu de Guaraná, ils apprécieront. Oubliez tout le côté formel, la belle table, etc… De belles salades et de la bonne viande les raviront. Par contre, si vous avez prévu un petit film tranquille avec votre chéri le dimanche soir, c’est mort car la grosse inconnue est quand vont-ils partir ? Notre Regina, empregada chez nous depuis 5 ans, m’a expliqué une croyance brésilienne : « quand vous voulez que quelqu’un parte de chez vous, vous mettez un balai derrière la porte »… Jamais testé à ce jour mais ça peut toujours servir !

La morale de l’histoire : le but premier quand on invite des amis finalement n’est pas de passer un bon moment avec eux, de profiter de leur présence sans aucune contrainte ? Finalement le churrasco-musique-tuarrivesquandtuveuxet tu mangesnonstop est un super concept non ?

Je vous laisse méditer !